La CSN demeure majoritaire dans le secteur pré-hospitalier

La CSN continuera d’être l’organisation la plus représentative des paramédics au Québec. Accrédités au Saguenay–Lac-Saint-Jean, sur la Côte-Nord, en Montérégie, en Estrie, dans la région de Québec, les syndicats des paramédics, affiliés à la CSN, représentent, avec les syndicats déjà affiliés de la capitale et de la région métropolitaine, une solide majorité dans le secteur.

C’est une importante réalisation pour les paramédics. En effet, en demeurant majoritaire dans le secteur pré-hospitalier, la CSN continuera d’être reconnue comme le principal interlocuteur des paramédics au Québec. C’est ce statut qui a permis à la CSN, entre autres gains historiques, de conclure, le printemps dernier, une entente majeure sur l’intégration des paramédics à leur nouvelle échelle salariale.

L’entente prévoit que tous les ambulanciers paramédicaux du Québec, selon leur scolarité, leur formation et leur expérience, atteindront le maximum de la nouvelle échelle salariale, soit 30,40 $ l’heure. Cet enjeu majeur des discussions était considéré, par les représentants syndicaux, comme essentiel à la conclusion d’une entente. Après l’exercice de moyens de pression par les paramédics de la CSN, le ministère s’était rendu à ce constat.

Le secteur pré-hospitalier de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN compte désormais plus de 2000 paramédics soit 60 % du total des travailleurs du secteur. Les autres sont, pour environ la moitié d’entre eux, représentés par la FTQ et pour l’autre moitié, par un syndicat indépendant, la FPESPQ.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.